Notes

En cette fin de mois de mai, dressons un petit bilan d'un moins très léger en lectures mais riche en belles exp

Juin commence à s'atténuer en termes de sorties avant la pause de juillet (il n'y aura d'ailleurs pas d'article sorties pour juillet) et le rush rentrée littéraire d'août/septembre. J'ai néanmoins repéré quelques titres intéressants pour un article.

Il est temps de dresser le bilan du mois d'avril alors que mai approche avec ses journées plus douces... 

Alors que le festival se tient dans une semaine (j'ai hâte!), je me suis plongée dans le site de l'édition 2024 pour faire un petit programme prévisionnel. Rendez-vous les 4 et 5 mai à Rennes pour se rencontrer et se retrouver !

Mai s'annonce très beau côté sorties littéraires. Avec pas moins de 9 sorties repérées, dont 1 BD et 3 poches, le choix va être grand dans ce qui intégrera ma pile à lire !

On arrive à la fin du mois de mars et il est donc temps de dresser un petit bilan de ce mois riche en lectures. 

J’ai un peu peiné sur le repérage d’avril et je fais un amer constat: les autrices francophones de SFFF se font beaucoup trop rares chez les éditeurs à mon goût. Je me suis donc aventurée vers la littérature contemporaine où se cache souvent de l’imaginaire non annoncé. Cela dit j’ai tout de même un repérage de 5 romans grand format, 2 BD et, petite nouveauté, un repérage spécial poches avec ici deux lectures coups de coeur que je vous remets en avant. 

Je sais que février est un mois court mais je ne l'ai quand même pas vu passé! Il est déjà temps d'en dresser un petit bilan...

Mars est un peu moins sage que les mois précédents en quantité de repérage mais il y a aussi beaucoup de valeurs sûres à sortir en même temps. Difficile donc de choisir :)

Comment ? Que vois-je ? Une sélection Saint-Valentin chez Yuyine qui ne lit pas de romance et qui déteste ça ? En effet ! J’ai décidé de surfer sur la vague d’une fête fichtrement commerciale et rose bonbon pour vous dresser une sélection de récits où il est question d’amour mais qui ne sont pas des romances. 

Car oui, on parle aussi d’amour en bande dessinées et en littérature de l’imaginaire sans forcément les qualifier de romance avec des histoires tantôt épiques, tantôt comiques, tantôt vertigineuses ou oppressantes. Cela me donne en plus l’occasion de vous parler à nouveau d’ouvrages que j’ai énormément aimer et qui vous feront passer un excellent moment lecture. Voici donc ma sélection pleine d’amours, sans romance ni niaiserie!

Pages